L ' amblyopie

Qu'est ce que l'amblyopie ?

On parle d'amblyopie  lorsque l'acuité visuelle reste basse, malgré de port permanent d'une correction optique adaptée.

En absence de dépistage, l'acuité visuelle binoculaire étant bonne  une amblyopie unilatérale peut rester longtemps inaperçue.

Lorsque l'amblyopie touche les deux yeux, on parle d'amblyopie bilatérale ou malvoyance. Dans ces cas, on parle d'enfants déficients visuels. La nouvelle législation permet d'intégrer ces enfants déficients visuels dans des classes normales avec un matériel informatique adapté.

 

Les différents types d'amblyopie

L'AMBLYOPIE FONCTIONNELLE UNILATERALE


    Dans le cas de l'amblyopie strabique, l'œil dévié devient " paresseux ".  Le traitement d'attaque par l'occlusion du bon œil associé au port permanent des lunettes est indispensable.
Le rôle des parents est primordial dans le suivi de ce traitement.

   L'amblyopie réfractive est secondaire à une anisométropie. Dans ce cas, seule la correction optique portée le plus tôt possible (vers 1 an ou même plus tôt) peut empêcher l'amblyopie de s'installer, d'où l'intérêt d'un examen de la réfraction systématique chez tout enfant, même non strabique. En effet, l'image vue par l'œil atteint est floue et ne stimule pas correctement les cellules visuelles du cerveau. Si la correction optique n'est pas portée très tôt la maturation de ces cellules corticales ne se fait pas normalement et l'amblyopie s'installe.

   L'amblyopie  de privation est par exemple liée à un ptôsis congénital (chute de la paupière supérieure) qui masque la pupille.
      
L'amblyopie fonctionnelle unilatérale est accessible à une rééducation.

 

 

L'AMBLYOPIE FONCTIONNELLE BILATERALE


Elle peut être causée par une myopie, une hypermétropie ou astigmatisme fort bilatéral.
Equipés de leur correction optique avant 1 an, ces enfants peuvent développer une acuité proche de la normale de 8 à 10/10.
En revanche, ces troubles optiques corrigés après 3 ans ne permettent pas souvent une acuité supérieure à 6/10 en absence d'amblyothérapie.

Le nystagmus, tremblement involontaire des yeux, est la cause la plus fréquente d'amblyopie fonctionnelle bilatérale.
Les causes du nystagmus peuvent être héréditaires, neurologiques ou oculaires. Le nystagmus est toujours associé à une acuité inférieure à la normale sauf  quand il existe une position de "blocage" du nystagmus .

 

 

L'AMBLYOPIE ORGANIQUE


L'amblyopie organique peut être dûe à une atteinte de la cornée, du cristallin (cataracte), de la rétine (maladies héréditaires),  ou du nerf optique.

Une rééducation peut être nécessaire pour améliorer l'acuité visuelle.